Commune de Bachy - site officiel

La famille Tenremonde

Extrait du livre de Julien Brocart avec l’aimable autorisation des Editions du Pévèle (Fondation de Pévèle, basée à Orchies 59)

La famille De Tenremonde

Les premiers seigneurs de Bachy ne furent pas les Tenremonde, mais des nobles de la famille des De Bourghelles. Un Johan de Baisy, fils de feu Ghillebert De Bourghelles est cité en 1312. En 1389 Olivier de Cuinghen possédait la seigneurie de Bachy du chef de sa femme héritière d’Hem sous le nom de Jeanne alias Florence du Forest. Les De Bourghelles avaient pris le nom d’Hem. C’est par son mariage avec Antoinette de Cuinghem que Antoine de TENREMONDE fit passer la seigneurie de Bachy dans cette famille et ce jusque Louis de Tenremonde, sa fille ainée Marie Jeanne par son mariage fit passer la seigneurie dans la famille des De Haudion.

Le dernier baron De Haudion n’ayant pas de postérité fit passer par donation d’entre vifs la Seigneurie de Bachy dans la famille de Palmes d’Espaing, celui-ci émigra en 1791. Si les Tenremonde ont laissé un souvenir à Bachy (le gisant double) que tous les habitants connaissent, par contre ce n’est pas eux qui détinrent le plus longtemps la Seigneurie.

JPEG - 53.1 ko
Blason de la famille Tenremonde
Plumeté d’Or et de Sable

Antoine de Tenremonde, fils de Gilbert de Tenremonde et de Jacqueline Frémault, petit-fils de Henri de Tenremonde, chevalier Seigneur de Mérignies en 1493 et du Gars à Wazemmes dont il avait le "rapport" à l’Archiduc Maximilien le 2 juin 1446, fut bailli de Lille en 1488 puis échevin en 1495, bailli d’Armentières en 1500, lieutenant du gouverneur de la Flandre Wallone et son capitaine au château de Lille en 1502, enfin commissaire au renouvellement de la loi en cette ville la même année et fut nommé Chambellan de l’Empereur Charles Quint le 25 octobre 1520. II avait acheté la bourgeoisie de Lille moyennant 60 sols le 3 avril 1494 et avait payé le même jour à la ville 48 livres pour le droit d’usages sur les successions mobilières de son père et de son grand-père paternel. Antoine de Tenremonde acquit le fief de Beaufremez situé à Wazemmes et à Ennetières en Weppes, contenant 14 bonniers 3 quarts d’héritage et un revenu féodal de 3 rasières de froment, 31 rasières 3 havots d’avoine, 6 chapons, 12 sols 3 deniers en argent dus sur plusieurs héritages situés à Ennetieres. Ce fief dont relevaient 6 hommages, lui avait été vendu par Jacques de Ricourt, chevalier Seigneur de Licques. Il en servit le relief à Marie de Luxembourg, châtelaine de Lille, veuve du Comte de Vendôme, le 31 octobre 1505 et prit le titre de Seigneur de Bachy dans ce dernier rapport. Tenremonde Seigneurs successifs jusqu’en 1630 soit 175 ans.

On ne connaît pas exactement la date de sa mort, certains documents donnent le 6 février 1542 et d’autre, le 7 décembre 1541(1). Il gît avec sa femme Antoinette de Cuinghiem dans l’église de Bachy. De Bourghelles et les Cuinghien, Seigneurs succéssifs depuis environ plus de quelques siècles.

Ils eurent quatre enfants : Philippe de Tenremonde, décédé avant son père le 29 mai 1524 mais ayant laissé postérité, Antoinette de Tenremonde, Michelle de Tenremonde, décédée le 20 avril 1553, épouse de Guy du Païage, Jacques de Tenremonde, Seigneur de Mérignies et de la Broye.

Philippe de Tenremonde. Ecuyer, Seigneur de Bachy, né avant 1493, épousa en premières noces en 1517 Jeanne d’Allennes et en secondes noces Guillemine de la Gandelle en 1522. Il n’eut que deux enfants de son premier mariage : Philippe de Tenremonde qui succédera à son grand-père, Françoise de Tenremonde qui releva la seigneurie de Beaufremez en 1542. Françoise de Tenremonde se maria en 1551 à Nicolas de Bonmarchié, chevalier, Seigneur de la Braïelle, fils de Jacques, écuyer, Seigneur de Héligny, et de Isabeau de Louvernal, C’est sous sa juridiction féodale que Montifaut, à Bachy, prit un temps le nom de la « Brayelle » puisqu’on trouve aux textes de ce temps Montifaut alias la Brayelle.

Philippe de Tenremonde, fils de Philippe, petit-fils de Antoine, chevalier, Seigneur de Bachy et des Fremaux qu’il releva en 1542, capitaine de gens, de pied et de cheval, il fit les guerres d’Allemagne sous l’Empereur Charles Quint, servit aussi le Roi Philippe II, fut nommé Grand Prévost de Tournai en 1585, acheta la bourgeoisie de cette ville moyennant 12 livres de Flandres avant son installation comme chef de la commune en 1585. En 1590 la Seigneurie de Mérignies lui revint(2), Philippe de Tenremonde devait être un grand chasseur, un document du 13 juillet 1551 cite un Nicolas Deteneuves, faulconnier de Ph de Tenremonde. Phillipe de Tenremonde mourut le 5 juillet 1597 et fut inhumé dans l’église de Bachy avec sa femme Catherine de Bercus, Dame du lieu, morte le 21 mai 1616. Par ce mariage Philippe acquit la Seigneurie de Bercus.

Ils eurent cinq enfants : Charles de Tenremonde, Ecuyer, tué devant Bomel en septembre 1573 au service du Roi catholique Philippe II d’Espagne. Pierre de Tenremonde qui suit. Jacques de Tenremonde Seigneur de Bercus, né avant 1561, décédé le 4 juillet 1633, enterré avec sa femme Marguerite de Roubaix fille d’Adolphe, Ecuyer, Seigneur d’Anvain et de Françoise de Hertain, décède en 1622, dans l’église de Mouchin. Isabelle de Tenremonde. Marguerite de Tenremonde, épouse en premières noces de Jacques Spierninch, en secondes noces le 28 mai 1616 de Charles de Beaufort.

Celui qui suit :

Pierre de Tenremonde. Ecuyer, Chevalier par lettres patentes du Roi Philippe II datées de Saint Laurent le Royal le 10 octobre 1591, Seigneur de Bachy, Mérignies et du Gars, fut nommé Grand Prévost de la ville de Tournay en 1590-1591 après avoir acheté la bourgeoisie de cette ville pour 12 livres de Flandres avant sa première installation et devint ensuite gentilhomme de la bouche de l’Empereur Mathias.

Le gouverneur de Lille ayant convoqué les Nobles de la châtellenie de Lille les 31 juillet et 4 août 1600, suivant le mandement de l’Archiduc Albert, Souverain des Pays-Bas, ordonnant l’appel du ban, Messire Pierre de Tenremonde s’empressa de se rendre à Lille et déclara au gouverneur : qu’il ne voudrait aucunement faillir à son devoir et qu’il est prest d’aller servir son Altesse, comme il a fait passé longues années ("Archives du château de Froyennes, Comte René de Germiny).

Pierre de Tenremonde épousa par contrat du 25 novembre 1589 Jacqueline alias Eléonore de Gruteere, morte le 17 juin 1597 et inhumée à Bachy.

En 1602 il épousa Marie de la Hamaïde, chanoinesse de Nivelle, fille de Charles de la Hamaïde, chevalier, Seigneur de Chéreng et de Trivieres, gouverneur de Binche, et de Marie de Gulpen, Dame de Heripont. Marie de la Hamaïde décéda le 27 octobre 1641 et fut inhumée à Bachy. C’est elle qui est représentée avec son époux Pierre de Tenremonde par le gisant double en la chapelle sépulcrale de l’église de Bachy. Elle était une descendante de Jean de Baissy Seigneur du fief de Montmort à Chéreng.

Pierre de Tenremonde eut huit enfants de ses deux femmes du premier lit : Madeleine de Tenremonde, Philippe de Tenremonde mort jeune, Jacques de Tenremonde mort jeune, du deuxième lit : Louis de Tenremonde qui suit Lamoral François de Tenremonde, chevalier, auteur d’une nouvelle branche de Seigneur de Mérignies et qui se perpétua jusqu’en 1865, Christine de Tenremonde, née en 1606, mariée à Jacques le Daneux, écuyer Seigneur de Warlu et Boussoye sur Sambre.

Pierre de Tenremonde mourut le 28 avril 1619. Il fut enterré avec sa deuxième épouse dans la chapelle sépulcrale de l’église. Ce fut à cette occasion que l’on éleva un beau monument en pierre de Tournai. La construction de la chapelle sépulcrale est de mêmes matériaux que ceux trouvés dans les douves et les bases du château. On peut supposer que celui-ci fut rénové une première fois par Pierre de Tenremonde. II était déjà construit, car à la date du 8 novembre 1552 un dénommé Blyet donne en échange au Seigneur Ph de Tenremonde, 2 cens de terre séant derrière le château. La Dame de Bachy adressait en 1622 une requête demandant l’autorisation de placer un monument dans une chapelle latèrale avecempiétement de deux pieds sur le cimetière.

Du château de Bachy, le Père Jean Buzelin écrivait dans le « Gallo Flandria" Sacra et Profana p 88 livre I chapitre XVII : "Bachiam castrum decorat ubi percommoda est éjus regulos sedes et plurimum ei parit amoenitatis commodique lactissima situs agrique condicio."

Bachy est orné d’un château où le Seigneur du lieu possède une résidence très confortable, il trouve grand agrément et grand profit dans la situation et qualité du terrain.

Dans une édition flamande du livre de Sandérus "Flandria illustrata" "Het dorp Bachie, Hier ftats mede een fraci kastel, het welk aan den heer van deze plaats eine bekwaame, en aangenaame wooning verfchaft, zynde de Landsdouwe in het rond wegens haare gelegenheid, zeer vermaakelijk." "Le village de Bachy, ici un beau château flatte cette place du Seigneur qui y a là une belle demeure « La ferme aux alentours rendait tout cela très agréable."

Louis de Tenremonde succéda à son père en la Seigneurie de Bachy. Il se maria trois fois.

Louis de Tenremonde né le 25 août 1603, Chevalier, Seigneur de Bachy, du Gars, d’Hostel, de Mombrehain, épousa en premières noces à Tournai paroisse St Brice, le 31 juillet 1629 : Louise de la Broye, Dame de Bois à Bondues, fille de Gilbert, Seigneur d’Estaimbourg et de Hélène de la Pierre de Bousies, de qui il eut huit enfants. Elle mourut en avril 1640.

Il épousa en secondes noces Marguerite Chrétienne de Landas dite de Louvignies, fille de Lamoral, Seigneur de Rhosne et de Heulle, vicomte de Florival et de Louise Adrienne de Beaufort de qui il n’eut pas d’enfant.

En troisième noces : Anne d’Yve de Ramez, fille du Seigneur de Ramez

Louis de Tenremonde mort le 22 Juin 1680 fut inhumé avec ses trois femmes dans la même chapelle que son père en l’église de Bachy.

Ses huit enfants :

  • Marie Jeanne de Tenremonde.
  • Pierre Alexandre de Tenremonde mort à 7 ans.
  • Hélène Françoise de Tenremonde, épouse de François Robert de la Pierre, Seigneur de Marcq.
  • Louise Jacqueline de Tenremonde, reçue chanoinesse de Denain le 23 mars 1646.
  • Christine Adrienne de Tenremonde, décédée le 5 juillet 1679, veuve de Adrien de la Motte.
  • Marie Wallerande de Tenremonde, morte en bas âge.
  • Marie Jacqueline de Tenremonde, morte en bas âge.
  • Madeleine Thérèse de Tenremonde, chanoinesse de Moustier, décédée le ler septembre 1676, elle fut inhumée dans la chapelle sépulcrale de Bachy.

Louis de Tenremonde n’eut d’autre but dans ses trois mariages que de s’assurer un héritier mâle, ayant eu le malheur de perdre son seul fils.

Marie Jeanne de Tenremonde, née le 23 mai 1630 à Tournai paroisse St Brice, ne succédera pas à son père, mais fera passer par mariage la Seigneurie de Bachy dans une autre famille.

Marie Jeanne de Tenremonde, héritière de son père, épousa à Tournai le 20 septembre 1654 Pierre Ulrich de Haudion. Elle fit passer la Seigneurie de Bachy par mariage dans la famille des De Haudion, de 1680 à la date de la donation d’entre vifs à son beau neveu Louis Philippe marié Comte de Palme d’Estaing soit 91 ans.


(1) Certains documents étant postérieurs et à la mort de Antoine de Tenremonde et au changement intervenu sous Charles II en 1564 pour le commencement de l’année, faut-il y voir là. la cause de ces différentes dates ?

(2) II faut faire un retour en arrière pour suivre l’héritage de la Seigneurie de Mérignies par Philippe de Tenremonde. Antoine de Tenremonde était Seigneur de Mérignies avant de devenir par son mariage avec Antoinette de Cuinghiem, Seigneur de Bachy. A son décès son petit-fils lui succéda en la Seigneurie de Bachy, c’est par contre, son second fils qui devint Seigneur de Mérignies et de la Broye. Celui-ci eut un fils Jacques, mort sans alliance en 1569 et une fille Gérardine de Tenremonde, Dame de Mérignies parés son père. Elle eut de Jean Cuinchy, Ecuyer, Seigneur de Libersart une fille unique Marguerite de Cuinchy qui mourut sans prospérité en 1590 et qui laissa la Seigneurie de Mérignies à Philippe de Tenremonde, cousin germain de sa mère

JPEG - 40.8 ko
Le tombeau des seigneurs de Tenremonde
JPEG - 170.3 ko
Croquis du gisant de la chapelle de Bachy

La généalogie de la maison de Tenremonde !

Une histoire à reprendre (HISTOIRE MEDIEVALE n° 61 janvier 2005)

La maison de Tenremonde par Luc Goossens
- Berna de Tenremonde (chevalier - Sire) vivant en 1070 (DENDERMONDE en Flamand, ville de 40 000 habitants près de Gand)
- Ringotus de Tenremonde - Adélaïde de Bouchain (Chevalier - Sire) décédé en 1106 Châtelain de Valenciennes
- Daniel de Tenremonde - Ida de Morchyont ( Seigneur de Tenremonde 1065-1132)
- Wautier de Tenremonde - Adelaïde de Rosoy ( décédé en 1173)
- Guillaume de Tenremonde - Marie de Mottenghem
- Henry de Tenremonde - Catherine de la Motte - ( Chevalier)
- Guillaume de Tenremonde (1257) - Mathilde Bernage
- Jean de Tenremonde (1395) -Sainte Canart
- Guillaume de Tenremonde (1412) - Jeanne Draghon
- Jeanne de Tenremonde ( 1451 ) - Hubert Gommer
- Henri de Tenremonde (1486) - 3 épouses Marie de la Vacquerie - Marie Frémault - Jacqueline Frémault , Seigneur de Mérignies
- Gilbert de Tenremonde - Jacqueline Frémault
- Antoine de Tenremonde (décédé en 1541) - Antoinette de Cuinghem, Seigneur de Bachy, de Mérignies, de la Broye

Antoinette de Cuinghiem, fille unique de Philippe de Cuinghien
Philippe de Cuinghiem, Sr de BACHY et Baudimont, décédé en 1505

Agenda

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Brèves

  • Organisation du temps scolaire - école J. Brel - 2017/2018

    Sur proposition conjointe du Conseil Municipal et du Conseil d’école, le DASEN a émis un avis favorable à la demande de retour aux 4 jours d’école. La classe du samedi matin et les NAP sont donc supprimés. Vous trouverez ci-dessous les horaires du complexe scolaire J.Brel.

    PDF - 79.8 ko
    Organisation du temps scolaire 2017-2018
  • Préservation de la ressource en eau dans notre département

    Le département du Nord a été placé en état d’alerte en raison des faibles pluies. Par conséquent, un arrêté préfectoral a été pris et des mesures de restriction d’usage ont été édictées (pour les particuliers, les collectivités et les entreprises).

    PDF - 1.4 Mo
    Arrêté préfectoral usages de l’eau
    PDF - 307.6 ko
    Arrêté préfectoral complémentaire usages de l’eau en date du 17/08/2017
  • Carte Ciné Pass

    La pévèle Carembault met en place un Ciné’Pass, offrant un tarif préférentiel de 5€ la place de cinéma (hors films 3D) pour les habitants de son territoire.

    Cette carte nominative, est valable jusqu’au 31 décembre 2017.

    Mode d’emploi du Ciné’Pass :

    - Se présenter à la mairie de domicile avec une facture edf, eau ou téléphone ( moins de trois mois), et avec une photo d’identité.


Accueil du site | Plan du site | Contact | Mentions légales |
Un site réalisé par emile-web